C’est la tête un peu ailleurs que j’ai débarqué à Bangkok début janvier. Après ces 2 derniers mois passés en Australie, je me retrouvais de nouveau sur la route.

 

Accompagné de mon papa et vite rejoint par mon amie Céline, j’ai découvert un pays très différent de ce que j’ai pu voir auparavant.

Découvrez le récit de ma première aventure sur le continent asiatique : la Thaïlande (part 1)



Bangkok
(du 4 au 5 janvier 2017)
Arriver à Bangkok la première fois peut être un peu déroutant : traffic intense, pollution, transports en commun obligatoires pour se déplacer vu l’immensité de la ville. Nous sommes loin d’une ville pratique pour un backpacker.


Après avoir compris qu’il fallait oublier la marche à pieds pour se déplacer d’un quartier à l’autre (>> pourtant ça a l’air « petit » sur une carte!), mon père et moi avons pris notre premier tuk tuk direction le repère des backpackers : Khaosan road.

Situé dans la vieille ville, ce quartier regorge d’hostels et de restaurants bon marché (>> pour voyager pas cher, vive la Thaïlande! Et encore Bangkok n’est pas la ville la moins chère du pays). La rue Khaosan en elle-même est animée. Avec ses bars, restaurants et vendeurs ambulants en tout genre : vêtements et autres souvenirs, mais aussi scorpions frits ou mygales grillées… on y trouve presque tout!


Le premier jour complet sur place, nous nous sommes dirigés vers le sud pour visiter 3 sites incontournables :
– Le Temple of the Emerald Buddha (Wat Pra Kaeow), vraiment magnifique ;
– le Palais Royal ;
– et le Wat Pho (Reclining Buddha) avec son célèbre bouddha couché.
Ces temples en mettent plein les yeux! Pour une première, j’ai été sous le charme.


Ayutthaya
(du 6 au 7 janvier 2017)
Le deuxième jour, c’est avec une grande excitation que j’ai retrouvé mon amie Céline venue nous rejoindre mon père et moi pour les 15 prochains jours. Cela faisait plus de 10 mois que je ne l’avais pas vue et c’est comme si nous nous étions quittés la veille.


À peine arrivée, je ne l’ai pas ménagée : pas le temps de se poser puisque nous nous sommes immédiatement dirigés à la gare de Bangkok pour prendre le train vers Ayutthaya, l’ancienne capitale.

Notre plan initial était de partir en direction des îles du Sud mais la météo n’était pas de notre côté! Peu importe, le fait de n’avoir rien prévu à l’avance nous a permis de trouver rapidement un plan B!


Au programme :
– Visite du floating market le premier jour ;
– Et découverte des nombreux temples le 2ième jour : Wat Phra Si Sanphet (à voir de nuit) / Wat Phra Ram / Wat Phanan Choeng (Bouddha assis) / Wat Yai Chai Mongkol (Bouddha allongé) / Wat Phra Mahathat (Buddha head in tree roots)… >> il y a de quoi faire côté visite!!




Sukhotai
(journée du 8 janvier 2017)
Après Ayutthaya, nous avons pris le bus afin de visiter le très beau parc de Sukhotai.


Une fois sur place, c’est l’occasion de se balader en vélo sur le site afin de visiter les différents temples. Nous nous sommes contentés de 3 : Wat Mahathat / Wat Traphang Ngoen / Wat Sra Sri (>> Les autres étaient un peu loin pour nos petites gambettes!). La particularité est qu’ils sont pour la plupart entourés par un étang rempli de fleurs de lotus fuchsia. Vraiment très joli, un vrai bonheur pour les photographes.


Chiang Mai
(du 9 au 10 janvier 2017)
Pour la suite de notre escapade au nord de la Thaïlande, nous avons opté de nous poser 2 jours à Chiang Mai.

En plus de visiter quelques temples (Wat Phra Sing / Wat Chedi Luang / Wat Phantao / Wat Chiang Man), nous avons pris le temps de découvrir le centre ville à pieds. Vraiment agréable, et surtout très différent de Bangkok!


Le deuxième soir, mon amie Céline nous a proposé de participer à un cours de cuisine thaï en français! Moi qui n’ai quasiment jamais cuisiné, l’idée ne m’attirait pas trop au départ. Mais je me suis dit, pourquoi pas, cela peut être l’occasion de passer un bon moment tous ensemble. Et ce fut le cas! Une super experience même! Nous avons passé une excellente soirée en compagnie de 2 autres français adorables. Le personnel de ce cours est une famille extra, pleine d’énergie et d’humour. Des conditions parfaites pour se surpasser! D’ailleurs, je ne suis pas peu fier des différents plats que j’ai réalisé! (>> Pas sûr d’y arriver tout seul une fois rentré par contre!)

Pour ceux qui seraient intéressés par ce cours, il s’agit de Khroua Baan Thai cooking class.


Ko Pha Ngan
(du 11 au 13 janvier 2017)
Après ces quelques jours au nord, nous avons pris la direction des iles du sud (NB : notre programme de départ). En étudiant les différentes options, nous avons réalisé que le 12/01 se déroulait la célèbre full moon party. Alors pourquoi pas? C’était l’occasion d’y faire un tour! Nous étions donc partis pour Ko Pha Ngan!

Pour s’y rendre depuis Chiang Mai, rien de plus « facile » : Avion direction Surat Thani
+ Bus jusqu’à Don Sak + Ferry direction Ko Pha Ngan >> easy non ? 😅

Je me souviendrai de l’arrivée au Ferry. Cela m’aura valu le premier bobo de mon voyage : petite entorse à la cheville après une stupide chute en sortant du bus! Pas bien grave au final, mais pas pratique pour se déplacer à pieds (>>et encore moins pour danser toute la nuit 😱)

Même pas peur, c’est avec une cheville en vrac, accompagnée d’une « complication intestinale » (>> petite touche glamour!), que j’ai participé à ma première full moon party! Même si ce n’était pas la soirée du siècle, je suis content de l’avoir fait. Expérience bien fun… et même plutôt intéressante! Juste pour se rendre compte de quoi sont capables les gens dans ce genre de soirées : il faut le voir pour le croire 😅


Côté paysage, l’île réserve quelques belles surprises. Comme la plage de Chaloklum au nord, d’où il est possible ensuite de prendre un taxi boat pour d’autres plages moins accessibles (mais pas pour autant moins fréquentées!).


Ko Tao
(du 14 au 15 janvier 2017)
Après nos péripéties sur l’île des fêtards, c’est sur l’île de Ko Tao, et plus particulièrement Saree beach que nous nous sommes posés quelques jours. En arrivant, nous avons constaté les dégâts après les inondations des derniers jours. L’île avait effectivement été fortement touchée.


Nous nous sommes tout de même lancés dans un tour de bateau autour de l’île (boat tour). Vraiment très agréable et c’est surtout un bon moyen de profiter du paysage. Réputé pour ses très beaux spots de snorkeling, nous n’avons malheureusement pas pu le vérifier ce jour là car la visibilité était quasi nulle du fait des conditions météo des jours précédents.


Hua Hin
(du 16 au 17 janvier 2017)
Après ces quelques jours dans les iles, retour sur la terre ferme en direction de Hua Hin.

Cette ville n’a été qu’une étape sur le chemin du retour sur Bangkok. Après avoir le vu marché de nuit et avoir « visité » la gare, il n’y a pas grand chose à faire! Hop, place à la suite du périple!


Phetchaburi
(du 17 au 18 janvier 2017)
Découverte en consultant des blogs de voyageurs, nous nous sommes laissés tenter par une escale dans la ville de Phetchaburi. Quelle bonne surprise!


Au programme :
– découverte des marchés locaux (pour le coup cette ville n’est pas touristique, nous avons le droit aux sourires des passants un peu surpris de nous voir ici!) ;
– Visite de Khao Luang cave et sa horde de singes! On n’a pas fait les malins quand on a pris le chemin pour s’y rendre ;
– Et Balade au Phra Nakhon Khiri historical park avec sa vue dominante (et ses singes également! Dont un qui n’a pas aimé que je le prenne en photo 😱 méchant monkey 🐒!!).

Le soir, nous avons même participé à un « festival » local en compagnie d’un couple de français rencontrés dans notre guesthouse! Vraiment inattendu!


Bangkok
(du 19 au 21 janvier 2017)
Après ces 15 jours, retour à la case départ de notre séjour thaïlandais : Bangkok. Je dois avouer que mon premier passage dans la ville ne m’avait pas laissé un souvenir mémorable. Bien au contraire!

C’était sans compter mon amie Céline, qui nous a fait rencontrer Sophie et Romain (et leurs 2 petits garçons trop choux) : un couple de français en or qui nous ont conseillé afin de découvrir Bangkok d’une autre manière!

Notamment niveau emplacement : après Khaosan road, nous avons séjourné cette fois-ci dans le quartier de Sukhumvit. Situé dans le centre, nous avons pu utiliser le métro local pour nous déplacer plus facilement dans la ville et ainsi nous :
– balader au Lumphini Park ;
– visiter la maison de Jim Thompson ;
– manger au célèbre Cabbages and condoms restaurant, avec une déco 100% condoms 😅
– Découvrir le gigantesque marché de Chatuchak, le dernier jour, avec mon papa.


#Smile2LifeChallenge
La Thaïlande n’a pas été très riche en défis au profit de l’association. Je n’ai pu réaliser que celui de Christine, Philippe & Adelaide : faire une photo avec un chapeau traditionnel thaïlandais. Pas aussi simple que cela en a l’air car le chapeau demandé était très précis!


Je n’ai malheureusement pas pu effectuer le défi « boxe thaï » demandé par Magali et Fred. Ni celui de Cédric (photo sur James Bond island). Ce n’est pas grave, je vais tout faire pour réussir leur deuxième proposition!


Ma première expérience en Asie s’est révélée être un vrai coup de cœur! En plus du dépaysement total, la Thaïlande est une destination très facile et très bon marché pour un voyageur. (>> après les USA, la NZ et l’Australie, on se sent « riche »!) C’est d’ailleurs pour cela que l’on y croise énormément de backpackers!
Entre les villes dynamiques et accueillantes, les visites de temples, les lieux pour faire la fête ou pour se détendre au calme, les plages,… il y a en pour tous les goûts!

Pour autant, cela n’a pas été évidant pour moi de profiter des premiers jours. J’avais du mal à me détacher de mon aventure australienne… (>> Oui je sais, il faut que je change de disque! Mais euh c’était trop bien!!!) c’est peut être pour cela que ma première expérience de Bangkok n’a pas été une réussite.


Heureusement l’arrivée de Céline et la présence de mon papa m’ont vraiment fait du bien 💜

Après réflexion, je pense que j’avais simplement besoin de temps pour me recentrer. Comme j’ai pu le faire certaines fois durant cette aventure. Les voyages sont le meilleur remède pour cela, à condition de prendre le temps de s’écouter. Je me suis simplement posé la question : Qu’est ce qui me rend réellement heureux? À cette question, je pense immédiatement à pourquoi et pour qui je suis parti. Il n’y a rien de plus important pour moi. Je dois continuer de profiter du moment présent et vivre à fond cette aventure! Pour « l’après », quelle direction prendre pour ma nouvelle vie, j’ai encore le temps d’y réfléchir… ou plutôt de me laisser porter!

Merci Céline de nous avoir rejoint pour ces 15 jours de folie!
Merci également à Sophie et Romain pour leur gentillesse et leur hospitalité. Qui aurait pu imaginer que l’on se rencontrerait un jour? C’est cela la magie des voyages. Tout est possible!


Prochaine destination : Myanmar
Dernière étape avec mon papa avant de repartir pour l’aventure en solo.

#Smile2Life

Publicités