C’est fou comme ce premier mois en Australie est passé vite. Sans cesse en mouvement, bien accompagné et tellement de lieux à visiter : voilà la recette pour être heureux.

Pour la suite de mon aventure au pays des koalas (>> et oui, il n’y a pas que des kangourous!), cette recette a de nouveau fonctionné! En plus d’avoir la chance de rencontrer des personnes extraordinaires, ce mois de décembre a été placé sous le signe de l’émotion avec les retrouvailles avec une partie de ma famille…

Découvrez la fin du récit de mon aventure australienne.

 


Sydney – part 2 (du 01/12 au 07/12/2016)
Après mon séjour à Melbourne et avant l’arrivée de ma famille, j’ai décidé de partir retrouver le soleil : direction Sydney! Again! (>> oh la la je crois que je fais vraiment une fixation sur cette ville!). Une fois n’est pas coutume, je m’y suis rendu en train 🚂 ! En l’écrivant je réalise qu’il s’agissait de la première fois que je prenais un train grande ligne depuis que je suis parti… (>> bon ok ce n’est pas l’exploit du siècle mais c’est quand même rigolo de le préciser)

Une fois sur place, j’ai eu la chance de faire la connaissance d’Andrés, un chilien venu changer de vie et vivre son rêve australien. Cela fait rêver… En peu de temps, il m’a présenté à tous ses amis / colocataires venus du monde entier : espagnols, japonais, suédois, anglais, allemand, italien, … Grâce à lui, j’ai aussi découvert la vie comme un local. Quel bonheur!

J’ai vraiment passé de super moments. Moi qui parcours les routes depuis 9 mois, ce fut la première fois que j’avais l’impression de vraiment poser mes valises. Cette sensation était assez étrange car au final j’étais partagé entre mon envie de rester et de continuer mon aventure si importante à mes yeux. 

J’ai aussi rencontré Johanna qui suit mes aventures sur FB et qui était en même temps que moi sur Sydney. C’était super de pouvoir échanger sur nos aventures respectives! 

Ayers Rock (du 08/12 au 10/12/2016)
J’ai longtemps hésité avant de me rendre à Ayers Rock (en plein cœur de l’Australie). Non pas pour une question d’intérêt car ce lieu est connu pour être magique, mais plus pour une question financière… après quelques jours de réflexions, et 2 défis lancés me demandant de m’y rendre, c’était le signe pour enfin me décider!

Passage éclair (2 jours sur place), mais d’une telle intensité… Se retrouver à nouveau seul, observer le coucher et le lever de soleil sur Uluru, cet énorme bloc sorti de nul part, c’est vraiment à couper le souffle. C’est dans ces moments que je mesure la chance que j’ai de parcourir le monde et de découvrir ces paysages uniques. Exceptionnel, mystique, grandiose… les qualificatifs manquent pour exprimer ce que l’on ressent une fois sur place! Je ne peux que conseiller à tous ceux qui se déplacent en Australie de faire un passage sur ce lieu exceptionnel.

Une fois sur place, j’ai également visité Kata Tjuta qui se situe à quelques kilomètres d’Uluru et qui vaut vraiment le détour. Le lendemain, j’ai pris la route direction Kings canyon (6h de route aller/retour dans la journée) où j’en ai profité pour faire 3 randonnées. Cela fait un bien fou pour se vider la tête!

Au total, ces 2 jours intenses m’ont fait parcourir 840 km!

Sydney – part 3 (du 11/12 au 13/12/2016)
Après cette parenthèse magique, je suis retourné sur Sydney pour y retrouver une partie de ma famille : mon père (de retour après 5 mois), ainsi que ma sœur et sa fille (que je n’avais pas revu depuis mon départ), venus spécialement pour les fêtes de fin d’année. J’aurais aimé que tout le monde soit présent, mais c’est déjà un cadeau exceptionnel de pouvoir les serrer dans mes bras et passer du temps avec eux! Les autres auront le droit à des bisous en plus à mon retour début avril 💜

L’attente le jour J fut un grand moment d’excitation : avoir du mal à dormir de peur de ne pas se réveiller à l’heure, se lever aux aurores pour aller à l’aéroport, et une fois sur place guetter un peu partout avec le cœur qui bat à toute vitesse… avant d’enfin les apercevoir 😍 C’est fou comme cela fait du bien de les revoir… c’est comme si nous ne nous étions jamais quittés!
J’étais tellement excité que j’en ai oublié de filmer leur arrivée (>> enfin si, j’ai filmé… mes pieds!!!). Cela restera un moment personnel qui restera gravé dans ma tête et c’est sûrement mieux comme cela.


Blue mountains (du 14/12 au 16/12/2016)
Pas le temps de vraiment se poser, juste assez pour ma famille de se remettre du voyage et du décalage horaire, nous sommes partis en direction des Blue Mountains : avec ses points de vue magnifiques et ses randonnées en pleine forêt. À ne pas rater! lorsque vous êtes dans la région.

Le beau temps n’était pas vraiment au rdv, mais cela ne nous a pas gâché notre plaisir d’être ensemble et de se balader un peu partout! Qu’il vente, qu’il pleuve… nous étions bien décidés à profiter de chaque moment!


East coast (du 17/12 au 27/12/2016)
Après ces 3 jours au grand air, direction le soleil de la côte Est bordée de plages et réputée pour sa concentration en koalas 🐨 😍

Première escale : Central Coast et plus particulièrement la ville de The Entrance, connue pour ses nombreux pélicans. Suivie de :

  • Blackbutt reserve, un parc gratuit où l’on peut observer différents animaux, avec une animation intéressante expliquant la vie des Koalas (>> saviez-vous que le nom koala était un mot aborigène pour dire ne « boit pas d’eau »?! True story!)
  • Port Macquarie koala hospital. Gratuit également, qui permet de découvrir comment les koalas sont soignés ;
  • Byron Bay, une ville à part avec de superbes plages, des surfers partout… le tout baignant dans une atmosphère très décontractée, un peu hippy!
  • Brisbane, une grande ville. Pas ma préférée même si le centre ville en zone piétonne est plutôt sympa (rappelle un peu Perth et Melbourne mais sans les tramways!) ;
  • Gold Coast, le Miami australien où nous avons passé Noël. C’était la première fois que j’étais en short sur la plage à cette période de l’année ;
  • Et pour finir, Port Stephens / Nelson bay, paisibles avec leurs jolies plages, parfait pour terminer notre périple.

Entre notre passage aux Blue Mountains et notre roadtrip sur la côte Est, nous avons parcouru 2 544km au total!


Sydney – part 4 (du 28/12/2016 au 03/01/2017)
Quatrième et dernier passage sur Sydney. Cette étape de mon périple était pour moi l’occasion de réaliser un autre de mes rêves : assister au feu d’artifice pour le passage à la nouvelle année. Entouré de ma famille et des mes amis rencontrés sur Sydney, ce moment très particulier, riche en émotion, restera gravé en moi toute ma vie 💜

Pour y assister, nous avons décidé de nous rendre dans le quartier de Balmain. Un lieu parfait bénéficiant d’une super visibilité sur le célèbre pont, et surtout non envahi par la foule. Pas besoin de venir aux aurores pour avoir une bonne place (>> 5h avant tout de même!). Et c’est assis confortablement au bord de l’eau que nous avons eu la chance d’assister à ce moment magique 🎆🎇

Magique mais aussi très symbolique pour moi. Je pourrais difficilement l’expliquer mais pendant tout le feu d’artifice, j’ai eu les images de ces 2 dernières années qui se sont bousculées dans ma tête… Toute la peine combinée aux merveilleux moments que je vis depuis 9 mois… sans oublier l’absence de personnes qui me sont chères…
Une avalanche de sentiments très forts comme si je sentais qu’une page de ma vie se tournait enfin pour entamer la nouvelle… Plus j’avance et plus je sens que plus rien ne sera comme avant : ma façon de voir les choses, de profiter du moment ou des gens… tout simplement prendre le temps de vivre. Voilà ce que je suis venu chercher et que j’ai la chance de vivre chaque jour 💜

Ma sœur et ma nièce sont reparties le 1er janvier. Encore une fois le temps est passé très vite. Cela m’a fait un bien fou de les avoir auprès de moi. C’est unique de partager tous ces moments, et qui plus est, à l’autre bout du monde!

#Smile2Life
Dans le cadre de mon engagement associatif, l’Australie a permis de réaliser pas moins de 9 défis! Entre ma première tentative de surf (à nouveau, un grand merci à Andrés pour son aide précieuse), les randonnées aux Blue Mountains, ou la recherche d’animaux sauvages pour mon défi photo, je ne me suis pas ennuyé! Seule déception, le fait de ne pas avoir réussi le défi « observation des étoiles ». J’ai fait mon maximum mais cela n’a pas été suffisant pour le valider. Je ferai mieux la prochaine fois ✌️

C’est la tête pleine de souvenirs que je suis parti en direction de la dernière partie de mon aventure. Le cœur un peu lourd aussi je dois l’avouer. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai mis plus de temps à me lancer dans l’écriture de cet article (part 1 et 2). J’avais besoin de faire le vide, de me recentrer pour passer cette étape si particulière de mon voyage. Car l’Australie reste pour un moi un pays où je me verrais bien poser mes valises… que ce soit pour les personnes rencontrées, les lieux visités, l’atmosphère que ce pays dégage également… tant de raisons qui me font rêver.
Mais l’aventure continue : aller au bout de ce projet est tellement important pour moi, cela passe avant tout. Et au fond de moi, je garde cette phrase que j’ai apprise ici : dreams never end. Tout est possible et tout peut arriver, il suffit d’y croire et de s’en donner les moyens (>> et puis il me reste encore une partie de l’Australie à découvrir! Je n’ai pas d’autre choix que d’y revenir! Hihi).

Déjà 9 mois sur les routes. Et encore 3 mois devant moi. 3 mois pour découvrir une partie de l’Asie, une contrée complètement inconnue pour un dépaysement garanti! Peut être l’occasion pour moi également de faire le point avant de penser au retour.

Prochaine destination :
La Thaïlande 🇹🇭 l’une des destinations privilégiées des backpackers… en compagnie de mon papa et mon amie Céline!

#Smile2Life 💜

Publicités