Après cette aventure inoubliable avec mon papa, j’ai pris la direction du nord de la Californie et plus précisément San Francisco.

San Francisco était depuis longtemps une destination qui me faisait rêver. Que ce soit au travers des films ou des séries, ou par les commentaires de mes amis, SF est une ville qui fait parler d’elle et très souvent en bien! Voilà peut être pourquoi j’avais très envie de la découvrir.

C’est à partir de cette ville que j’ai construit mon itinéraire sur la côte californienne, mais également sur les îles paradisiaques d’Hawaii. Et je peux vous dire que j’ai fait des envieux lorsque j’ai annoncé cette partie de mon périple à mes amis. D’ailleurs plusieurs ont décidé de m’y rejoindre!

Découvrez le récit de la fin de mon périple aux USA où toutes les conditions étaient réunies pour passer des moments magiques 🌟



San Francisco (du 23 juin au 5 juillet 2016)
Après un voyage en bus (8h depuis DownTown LA), je suis arrivé à SF avec des étoiles plein les yeux. J’avoue qu’en plus d’avoir très hâte de découvrir cette ville, l’excitation était décuplée car j’ai eu la chance de retrouver 2 de mes amis, David & Sébastien, qui m’y rejoignaient pour le premier week end sur place.

C’est juste extra de revoir ses amis à l’autre bout du monde. Un mélange d’émotion et de joie qui ont fait du début de ce séjour un moment si particulier.

Avec eux (et parfois même grâce à eux!), j’ai pu découvrir plusieurs quartiers et lieux incontournables :

– balade en vélo depuis le Fishermans Wharf jusqu’à Sausalito en passant par l’emblématique Golden Gate bridge ;

– Le Pier 39 avec ses célèbres otaries, et le Pier 45 où l’on peut visiter un bateau et un sous marin de la seconde guerre mondiale ;

– Le ferry building avec sa vue imprenable sur le Oakland Bridge ;

Chinatown et la China Gate ;

Lombard Street si charismatique avec ses zig zag en pente ;

– Le Civic center avec son superbe Hôtel de Ville (>>avec une petite ressemblance avec les Invalides) ;

– Le quartier de lower haight et ses maisons victoriennes, sans oublier les bien nommées Painted Ladies ;

– Le quartier « haut en couleur » de Castro 🌈 (>> en plein week-end de la GayPride!) ;

– Le Dolores Park dans le quartier de Mission.

Nous avons eu beaucoup de chance car le temps était superbe. Le mois de juillet a ensuite laissé la place au « San Francisco Summer » : venteux et couvert à cause du brouillard. Donc petite recommandation pour SF, renseignez vous pour partir à la belle saison, a prori en juin et septembre. À tester 😉

Quelques jours après leur départ, une nouvelle étape de mon aventure a commencé puisque j’ai été rejoint par mon ami Greg, et ce pour presque un mois.

Nous avons profité du début de son séjour pour continuer la visite de SF, et plus particulièrement :

– le quartier de haight-ashbury plutôt baba cool qui baigne encore dans les années 70 ;

– une partie du golden gate park vraiment très grand qu’il aurait fallu faire en vélo ;

– la Coit Tower (qui porte bien son nom vu sa forme 😅) au sommet de Telegraph Hill.

N’ayant pas réservé à l’avance, nous n’avons pas pu nous rendre sur Alcatraz. Tous les tours étaient complet jusqu’en septembre! Dommage, c’est pas faute de ne pas avoir été prévenu pourtant… tant pis cela me donne une excuse pour revenir 😉


Hawaii (du 6 au 18 juillet 2016)
Pour la deuxième partie de notre séjour ensemble, nous avons pris la direction des îles d’Hawaii. Il s’agit d’une archipel regroupant plusieurs centaines d’îlots et 8 îles principales (du nord au sud) :
Ni’ihau ;
Kauai ;
O’ahu est la plus connue (avec Honolulu et Waikiki) ;
Moloka’i ;
Lanai ;
Maui ;
Kaho’olawe ;
– La plus grande, Hawai’i, est surnommée Big Island.

Nous avons commencé notre séjour à Honolulu.
Quand on parle de cette ville, on imagine aisément une vraie destination « carte postale »… D’ailleurs, celle-ci et particulièrement Waikiki font rêver presque tous les américains croisés sur mon périple. Mais une fois sur place, première vraie déception de voyage 😰

Il s’agit en fait d’une ville très touristique avec ses hôtels par centaines et des boutiques de luxe pas vraiment typiques! Dommage. Par la suite, on nous a conseillé de se rendre au nord de l’île d’Oahu, beaucoup plus sauvage. Trop tard, on était déjà sur le départ!

Pour rester dans l’esprit de mon world trip (et surtout essayer de réduire mon budget de voyage qui a explosé à SF…), nous avons passé les premières nuits dans une auberge de jeunesse (i.e. hostel en anglais). Pauvre Greg, cela a été un peu rude pour lui… Sac à dos, hostels,… >> Bienvenue dans la vie de backpacker!

C’est vrai que ma première fois dans un hostel avec mon papa s’était passée dans de meilleures conditions : moins bruyant et plus confortable 😅

Après ces 2 nuits, nous avons pris l’avion pour découvrir une autre île : Big Island. Et nous avons bien fait! Il s’agit d’une destination moins touristique et plus sauvage.

Après avoir loué une voiture sur place, nous avons pu découvrir une bonne partie de l’île, notamment quelques belles plages du côté ouest et les volcans au sud… En activité! Cela a donné lieu à une belle randonnée dans ce parc national. Wahou 😳

Côté hébergement, nous avons privilégié pour la suite de voyage les chambres d’hôtes. Plus chères que les hostels certes… Mais à deux cela permet de limiter un peu les frais! Au final, cela s’est révélé être le meilleur compromis car c’est très sympa de pouvoir échanger avec des locaux 👍

Et grâce à leurs conseils, j’ai eu la chance de pouvoir nager avec… des dauphins! 🐬🐬🐬

Lorsque l’on m’a parlé de ce spot de plongée appelé « Two steps », j’avais du mal à y croire. Dans mon esprit, j’imaginais un tour organisé pour aller nager au large à un prix exorbitant! Et bien pas du tout!!

A environ une cinquantaine de mètres de la plage, j’ai été très surpris de m’apercevoir que j’étais entouré de nombreux dauphins! Sur la gauche, à ma droite, sous moi… Je ne savais plus où donner de la tête!

C’est comme un rêve d’enfant qui s’est réalisé, je n’ai pas de mots pour exprimer ce que j’ai ressenti sur le moment! Cela restera pour sûr le plus beau souvenir que j’ai de cette île.

Après une semaine sur l’île nous avons repris l’avion direction Honolulu à nouveau avant de retourner en Californie.

Sur les conseils de notre chambre d’hôtes, vraiment très sympa, nous avons pris un peu plus de temps pour découvrir la ville. Mais rien n’y fait, le coup de cœur n’est pas passé! Même la balade à Diamond head était un peu décevante. Il s’agit d’un cratère où au beau milieu de trouve… le parking! Bof bof la vue! Sauf côtés extérieurs du cratère qui permet une jolie vue sur l’océan.

Avec un peu plus de moyen, il aurait sûrement fallu découvrir les autres îles, également plus sauvages. Un autre voyage peut être?! On verra plus tard car il me reste beaucoup de pays à découvrir avant 😉


Californie – partie 2 (du 19 au 24 juillet)
Après ces 12 jours passés à Hawaii, nous avons repris l’avion pour la Californie : San Francisco pour une journée, puis 2 jours à San José où nous avons eu la chance d’être hébergés à deux reprises! Merci beaucoup à Cédric, mais également à Drago et Nathalie pour leur accueil.

Nous avons ensuite pris la route pour le fabuleux parc national de Yosemite. Encore une fois, ce parc nous en a mis plein les yeux. Si on met de côté les nombreux visiteurs (et le prix hallucinant des hébergements sur place), ce parc valait vraiment le détour!

Cela a été l’occasion de finir mon aventure américaine en beauté : points de vue magnifiques sur les montagnes, mais aussi une superbe randonnée de 4h pour se rendre au sommet des Vernal et Nevada Falls! À couper le souffle!

Cela va beaucoup faire sourire ma famille, et particulièrement ma sœur, mais je me rends compte que j’adore partir en randonnée toute la journée à la découverte de lieux d’exception. Moi qui détestais cela auparavant! Comme quoi, on peut évoluer.

C’est d’ailleurs peut être même l’un des premiers changements qui s’opère en moi depuis mon départ : prendre le temps de profiter de ce qui m’entoure. Que ce soit les gens que j’ai la chance de rencontrer sur mon parcours, mais également tous les paysages splendides… Avec à chaque fois cette satisfaction personnelle d’avoir accompli quelque chose après avoir marché plusieurs heures! 💪


#Smile2Life
Le mois de juillet m’a permis de faire de nombreuses avancées au profit de l’association.

La première a été la réalisation de 7 défis dans le cadre du #Smile2LifeChallenge.

Parmi ces derniers, je me souviendrai toujours du 10ieme : prendre une photo en supporter de foot pendant le match France – Islande (1/4 de finale euro 2016) au café Bastille de San Francisco. Cela a été le lieu de rencontre avec Stéphanie également bénévole au sein de l’ARSLA (tous les détails dans l’article « 100 jours…« ).

Une partie de moi espérait faire de belles rencontres pendant mon tour du monde : elle en fait partie. À nouveau un grand merci pour cette surprise riche en émotion.

Cet article marque la fin de mon aventure sur le continent nord américain. En tout j’y suis resté presque 4 mois… Déjà!

C’est à la fois beaucoup et peu lorsque l’on fait la liste de tous les lieux à voir!

On dit que l’appétit vient en mangeant mais j’ai l’impression que cet adage pourrait facilement s’adapter aux voyages… Même après 4 mois, je sais déjà que je reviendrai un jour car il me reste encore des choses à découvrir, et notamment l’Oregon (et la ville de Seattle), le parc de Yellowstone dans le Wyoming, et Vancouver au Canada

Prochaine destination : l’Amérique du Sud avec un roadtrip du Pérou à l’Argentine, en passant par la Bolivie et le Chili (et sa célèbre île de Pâques 🗿) Je sens déjà que je vais me régaler 😋

Alors rendez-vous dans un mois pour la suite des aventures en Amérique du Sud ✌️

#Smile2Life 💜

Publicités