Après ce premier mois aux USA, j’ai pris la direction du Canada pour y passer quelques jours avant d’entamer la mythique route 66.

Même si cette étape était prévue, je n’avais encore rien programmé (>>comme tout le reste de mon parcours 😅). C’était sans compter l’exploit de mon papa qui nous a permis de faire 2 très belles rencontres!

On m’avait déjà fait part de la gentillesse des canadiens, mais j’étais loin de m’imaginer à quel point! Après Jeny & Lionel de NYC, quelle chance nous avons eu à nouveau… Je pense que notre bonne étoile doit y être pour quelque chose 💜

Je vous invite à découvrir le récit détaillé de mon aventure dans 2 villes complètement différentes mais toutes aussi charmantes : Montréal et Toronto 🇨🇦


1. Montréal (du 8 au 10 mai)
L’arrivée à 6h du matin à Montréal s’est faite difficilement après une nuit quelque peu mouvementée dans le bus de nuit (>> décidément on n’est pas gâté avec Greyhound), suivi d’un réveil glacial sous la pluie 😱

Heureusement, tout est vite rentré dans l’ordre quand nous avons découvert la charmante maison de Marie-Andrée & Serge qui nous avait laissé leurs clés pour 2 nuits (et un pot de beurre d’érable 😋). C’est pas beau ça?!

Deuxième bonne surprise (>> pour mon père surtout!), la « langue française » fait son grand retour! Après plusieurs semaines à tenter tant bien que mal de se faire comprendre, tout devient simple! Accueilli par un chaleureux Salut à chaque endroit visité, on se croirait presque chez soi!

Place ensuite à la découverte des différents quartiers de Montréal :

– le vieux-Montréal typique de part son architecture, avec notamment la place d’Armes et la Basilique Notre-Dame ;

– La rue Sainte Catherine, la plus longue de Montréal qui s’étend sur plus de 11km! (>> on n’a pas tout fait à pieds!) avec ses grandes enseignes côte ouest, ses centres commerciaux en sous-sol, et sa partie piétonne au centre et au niveau du quartier gay côté est ;

Mont-Royal, un très grand parc accueillant l’oratoire St-Joseph mais également 2 belvédères incontournables ;

– Le vieux port abritant plusieurs lieux « légendaires » dont le village 54, le sillot 5 et l’entrepôt Five Roses près du bassin Peel ;

– L’ancien village olympique de 1976 réaménagé (jardin botanique, Biodôme, centre sportif, tour de Montréal, cinéma, …) ;

Mile-End, un quartier très sympa avec ses nombreux restaurants et bars ;

– Mais aussi le plateau Mont-Royal, Chinatown, …

J’ai aussi profité de mon passage dans le quartier Mile-end pour goûter (selon les québécois) les meilleurs bagels chez St-Viateur Bagel. Mais également au plat national : la Poutine (sous les conseils de mon meilleur ami) dans un petit bar typique vraiment très sympa Patati Patata. Testé & approuvé!

Au premier abord, ce plat n’a pas l’air très appétissant j’avoue, mais au final je me suis régalé 😋

Alors oui, il ne faut pas s’attendre à quelque chose de léger. Mais vous avez dû vous en doutez de part son apparence!

 

Pendant mon séjour, j’ai eu la chance de rencontrer l’association Société de la SLA du Québec, une des plus importantes structures au Canada. J’ai fait la connaissance de plusieurs personnes dont la directrice générale Claudine Cook. Quel honneur de pouvoir leur parler de l’association ARSLA et de mon projet #Smile2Life 😊

Mais ce n’est pas tout, Montréal, et plus précisément l’observatoire de la Tour de Montréal, a été le lieu de réalisation du 3ième défi dans le cadre du #Smile2LifeChallenge au profit de l’association ARSLA : prendre une photo en haut de la tour avec mon père et un ou une canadienne!

On pourrait penser cela simple mais je vous assure que ce n’était pas gagné d’avance! Baignant encore dans les années 70 depuis sa construction, la tour accueille peu de personnes en pleine semaine (et hors saison), et encore moins de canadiens vu que cela reste un endroit « dédié » aux touristes. Mais j’ai tout de même réussi à faire la rencontre de Nathalie et sa petite famille, venue tout droit de Mont-Saint-Hilaire qui a gentiment accepté de participer à ce défi. Un grand merci à elle, et à Greg d’avoir lancé ce défi qui a permis de collecter 50€ supplémentaires pour l’association.

À qui le tour? 😉


2. Toronto (du 11 au 15 mai)
Après cette étape francophone, rdv désormais avec la partie anglophone de mon escale canadienne : Toronto.


Après une nuit dans le bus (>> moins agitée cette fois, merci megabus), nous avons été accueillis les bras ouverts par Maryline qui n’est autre que la sœur du mari de la sœur de ma maman (>> oui bon ok la sœur de mon oncle quoi!).

Je ne l’avais pas revue depuis des années (>> je n’ose pas dire combien 😅)… Quel bonheur d’avoir pu partager ces 5 jours avec elle.

Une fois arrivé en centre ville, on ressent tout de suite l’influence américaine. Toronto est à mi chemin entre Sydney, pour son côté jeune et cool, et NYC avec son côté hipster branché, ses grandes tours… tout en ajoutant une architecture bien à elle!

Le beau temps aidant, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir la ville et ses différents quartiers :

Waterfront, promenade le long du port ;

– La Distillery, anciennes usines réaffectées en boutiques, bars, restaurants vraiment très sympa ;

– Le Saint Lawrence Market, marché dans une grande halle qui, pour la petite histoire, était à l’origine l’hôtel de ville de Toronto ;

– L’Entertainment district avec notamment son mini walk of Fame et son emblématique tour CN ;

Dundass square, connu comme le petit Times Square ;

– Le Kensington Market, quartier très cool à découvrir, situé près de Chinatown ;

Liberty Village, remplis de bars pour sortir le week end entre amis ;

– Mais aussi le City Hall, avec son bâtiment en forme d’œil (vu de haut je pense!) et ses lettres en 3D juste en face.

J’ai pris le temps également d’aller à Niagara Falls, plus connue pour ses célèbres chutes!

Situé à 2h de bus de Toronto (>> et oui, encore du bus… Toujours du bus!), le côté canadien permet d’apprécier une jolie vue d’ensemble des chutes! Plus on se rapproche et plus on ressent la force qui s’en dégage. Pas mal impressionnant en fait. Seul petit bémol, le cadre touristique un peu cheap avec ses vieux hôtels et ses casinos.

Autre visite, j’ai pris le « ferry » afin de me balader sur Toronto Island, et ainsi admirer la vue exceptionnelle sur le skyline torontois. Juste magnifique! Cela a donné lieu à une multitude de photo tellement on en prend plein la vue. Sans oublier les plages qui bordent le gigantesque lac Ontario. J’ai pris beaucoup de plaisir à visiter cette île. Si vous prévoyez un voyage à Toronto, je vous conseille vivement d’y aller et pourquoi pas louer un vélo pour vous déplacer (sinon 4h de marche de long en large!).

 

Voilà l’histoire de mon aventure canadienne.

Encore un grand merci à nos hôtes canadiens. Décidément ce pays nous a réservé que de belles surprises et de belles rencontres 💜

Pour la prochaine étape : retour aux USA, et plus précisément Chicago, point de départ de la troisième partie du périple avec mon papa : la légendaire route 66.

Get ready for this new adventure…

#Smile2Life

 

Publicités